Week-end surprise à Strasbourg 1/3

« Prends ton maillot de bain, une robe de soirée, des escarpins, un jean et un pull » m’avait seulement dit Julien, « destination mystère ». Très excitée, j’ai fait mon petit bagage, me creusant la tête pour deviner où il allait « m’enlever » : en France, à l’étranger, pour courir les musées ou bien nous retrouver au bord d’une plage ? Tout est possible, avec lui. Au petit matin, fébrile, je me demandais si un taxi allait nous emporter à l’aéroport, mais c’est à pied, tout simplement, que nous avons fait le trajet. La première étape en effet était la gare de l’Est dont nous sommes quasiment voisins. Sur les écrans, le choix était encore vaste : il y avait même un train affiché pour Moscou ! Je me voyais déjà, telle l’héroïne de Tolstoï dont je partage le prénom, m’emmitoufler dans une fourrure et boire du thé en regardant défiler les steppes russes. Mais pour un week-end, nous risquions de n’avoir le temps que pour un aller-retour Berlin et encore, sans sortir du train. Sinon, il y avait aussi Pantin, mais c’était tout de suite moins glamour…

14236 Week end surprise à Strasbourg 1/3De toute façon Julien ne voulait pas que je devine trop vite. Il m’a donc fait monter dans un train lestement et aussitôt installée, m’a posé sur les oreilles son casque Bose qui jouait La mer de Debussy à pleines vagues. Impossible d’entendre les annonces du chef de train, je restais plongée dans une délicieuse ignorance… Au fil du voyage, je remarquai tout de même des maisons de plus en plus typiques de l’Est, colorées, des clochers à bulbes comme à Prague. Le brouillard masquait le paysage mais il n’en était que plus romantique… Enfin, au bout de 2h20, le train s’arrêta et la pancarte afficha « Strasbourg ». C’était donc là que nous devions descendre…

Une partie du mystère était donc révélée et j’étais enchantée de découvrir cette ville dont on m’avait beaucoup parlé. Julien m’expliqua alors que nous avions un peu de temps (il était presque midi) pour nous balader avant de rejoindre notre hôtel. A quelques pas de la gare, le centre historique nous attendait, avec ses vieilles maisons, ses jolies boutiques et surtout sa cathédrale, impressionnante quand on la découvre par surprise au détour d’une rue.

strasbourg 022 768x1024 Week end surprise à Strasbourg 1/3Affamés, nous nous sommes installés pour déjeuner dans un weinstube très typique sur la place de Gutenberg, Aux armes de Strasbourg.

Lire la suite

Autres articles à lire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Why ask?