Rodin, la chair, le marbre

« C’est encore l’éternelle bataille des sexes, mais la femme n’est plus l’animal vaincu ou consentant. Elle a le même désir et la même lucidité que l’homme, et c’est comme s’ils s’étaient réunis afin de chercher tous deux leur âme. L’être qui, dans la nuit, se lève et va sans bruit vers un autre est comme un chercheur de trésor, qui veut déterrer, à la croisée des chemins du sexe, le grand bonheur qui est si nécessaire ».

Rainer Maria Rilke, Sur Rodin.

Pendant les travaux de rénovation de l’hôtel Biron, la salle d’exposition temporaire de la Chapelle accueille l’exposition Rodin, la chair, le marbre. Une cinquantaine de marbres (dont le célèbre Baiser, ou encore la Danaïde) et une dizaine de maquettes en terre cuite sont exposés, mis en scène par Didier Faustino, artiste et scénographe.

Les marbres de Rodin, loin d’être froids ou conventionnels comme ceux de l’antiquité, prennent vie.

 Paolo et Francesca dans les nuages

paolo Rodin, la chair, le marbreA noter, dans le cadre des nocturnes, tous les mercredis jusqu’à 20h45, le musée Rodin propose une série de « rencontres » littéraires, théâtrales, paysagères et artistiques offrant un regard différent sur les collections, le jardin, le musée.

 Exposition “Rodin, la chair et le marbre” au Musée Rodin du 8 juin 2012 au 1er septembre 2013,

Horaires : 10h-17h45, fermé le lundi.

Et n’oubliez pas de visiter l’un des plus romantiques jardins de Paris !

Autres articles à lire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Why ask?