Les rencontres sur Internet peuvent-elles être romantiques ?

Peut-on rencontrer le grand Amour sur Internet ?

Nous avons tous autour de nous des exemples qui montrent que oui (on ne citera pas de noms, ils se reconnaîtront ;)).

Pourtant, certains de nos amis célibataires doutent encore qu’il soit possible de faire une rencontre de nature romantique par l’intermédiaire de la technologie. Celle-ci manque cruellement de magie à leurs yeux.  Les sites de rencontres seraient le terrain de chasse de prédateurs sexuels ou de déviants, on n’y vivrait que des histoires superficielles, sans lendemain car vouées à la marchandisation et au zapping, ainsi que l’illustre le graphisme d’un célèbre site qui n’a rien à voir avec la SPA.

Le sociologue Pascal Lardellier va dans ce sens : « bien loin de l’abnégation de l’amour courtois ou des affres altruistes du romantisme (…) l’amour tel qu’il se rencontre sur la Toile est autocentré, égocentrique ».
 Les rencontres sur Internet peuvent elles être romantiques ? Les rencontres sur Internet peuvent elles être romantiques ?
Le « libéralisme est à la conquête de l’amour » selon lui, avec des gagnants et des perdants, reprenant l’idée développée par Houellebecq dans son roman Extension du domaine de la lutte.

 Les rencontres sur Internet peuvent elles être romantiques ? Les rencontres sur Internet peuvent elles être romantiques ?

Certes. Tout ceci est juste, mais on peut en dire autant des rencontres IRL (in real life) : on prend autant le risque de se tromper, de tomber sur un Don Juan (ou une Don Juane) cynique, d’y perdre des plumes. A ce propos, souvenons-nous de la leçon de Musset :

On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière et on se dit : j’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui. (On ne badine pas avec l’amour)

Pour d’autres, ce qui les chagrine c’est l’idée que l’on ne peut « forcer le hasard » et que Cupidon, pour rester Cupidon, doit être aveugle et pas issu d’un test  de personnalité comme celui que propose le site www.parship.fr. Encore une fois, ce n’est que partiellement vrai : ce n’est pas parce qu’on aurait 95% d’affinités avec quelqu’un qu’on doit forcément tomber sous son charme.  Une fois les échanges lancés, tout reste à faire, et c’est là que le romantisme a son rôle à jouer, car les rencontres virtuelles ont ceci de beau qu’elles ont réintroduit l’importance de l’écrit, la correspondance amoureuse par mails, le marivaudage par sms…cupidon 225x300 Les rencontres sur Internet peuvent elles être romantiques ?

Attention toutefois : les Cyrano d’aujourd’hui peuvent se cacher pendant un certain temps derrière leur clavier, mais vient fatalement le jour où ils devront faire connaissance « pour de vrai », et de nouveau, rien n’est joué, tout est à recommencer !

Il leur faudra trouver le lieu idéal pour leur premier rendez-vous, faire en sorte que celui-ci soit marquant, si ce n’est inoubliable, et c’est là que les vrais romantiques peuvent faire la différence : bien loin de rencontrer à la chaîne au café du coin comme pour des entretiens d’embauche (à ce sujet, revoir ce film si drôle et bien vu), ils montreront qu’ils se sont donné du mal pour trouver un lieu unique pour cette fille non moins unique à leurs yeux. Ils se comporteront en gentleman (cela va sans dire). Ils lui ré-écriront tout de suite après, pour dire à quel point ils ont apprécié ce moment.

Enfin, ensemble ils écriront une nouvelle histoire qui, pour être néo-romantique ou techno-romantique, car née sur un site de rencontres, n’en sera pas moins belle.

Autres articles à lire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Why ask?