Les plus belles lettres d’amour-2

D’Alfred de Musset à George Sand (XIXe siècle)

Les « amants terribles » qui se sont déchirés à Venise se déchirent encore dans leurs lettres, mais elles sont aussi de magnifiques œuvres en elles-mêmes :lettre damour5 215x300 Les plus belles lettres damour 2

« Adieu, adieu, je ne veux pas te quitter, je ne veux pas te reprendre, je ne veux rien, rien, j’ai les genoux par terre, et les reins, brisés, qu’on ne me parle de rien. Je veux embrasser la terre et pleurer. Je ne t’aime plus mais je t’adore toujours. Je ne veux plus de toi, mais je ne peux pas m’en passer. Il n’y aurait qu’un coup de foudre d’en haut qui pourrait me guérir en m’anéantissant. Adieu, reste, pars, seulement ne dis pas que je ne souffre pas il n’y a que celui qui puisse me faire souffrir davantage, mon seul amour, ma vie, mes entrailles, mon frère, mon sang, allez-vous en, mais tuez-moi en partant. »

 Les plus belles lettres damour 2 Les plus belles lettres damour 2

Lire la suite : Lettre de Victor Hugo à Juliette Drouet


Autres articles à lire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Why ask?