Old Times au théâtre de l’Atelier

Connaissons-nous vraiment la personne qui partage notre vie ? Il y a toujours des choses qui nous échappent, une part de mystère, notamment dans ce qui relève de sa vie passée, avant nous.
Quand ces fantômes reviennent rôder, sous la forme par exemple d’une amie de jeunesse qui fait ressurgir des souvenirs inconnus, le couple vacille…

oldtimes1 1024x704 Old Times au théâtre de lAtelier

Dans cette pièce d’Harold Pinter toute en non-dits, l’ambiance inquiétante et étrange est parfaitement rendue par la scénographie épurée.

Marianne Denicourt nous touche par sa grâce et la subtilité de son jeu. Ce n’est pas vraiment le cas de celui d’Adèle Haenel, en revanche.

Pourtant, on croit à cette relation ambigüe, à ces sentiments enfouis qui ne demandent qu’à exploser, à la jalousie qui ne se niche pas toujours là où on l’imagine…

Old Times, ou la nostalgie d’un bonheur qui n’a peut-être pas existé…

Autres articles à lire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Why ask?