Dolce vita à l’Île rousse en Corse

Il faut l’aborder par la mer, voir ses rochers fauves se détacher au loin quand l’île de Beauté n’est encore qu’une promesse à l’horizon… corse iphone 041 Dolce vita à l’Île rousse en CorseVoir son joli phare, quasiment décoratif, se préciser, avant d’accoster pour découvrir cette petite ville qui vit dans l’ombre de sa voisine très jet-set, Calvi.phare 1024x768 Dolce vita à l’Île rousse en CorseMoins connue – tant mieux pour nous !- et bien moins branchée que son illustre voisine, l’Île rousse a pourtant tout pour elle : une plage de sable fin et une mer turquoise

corse iphone 050 Dolce vita à l’Île rousse en Corse Des petites ruelles piétonnes jalonnées de restaurants plus alléchants les uns que les autres, un marché de petits producteurs tous les matins sous une belle halle (datant de 1844) marché 300x225 Dolce vita à l’Île rousse en Corse

corse iphone 052 300x224 Dolce vita à l’Île rousse en Corse corse iphone 054 300x225 Dolce vita à l’Île rousse en CorseUne grande place où il fait bon prendre son café à 11h ou son pastis à 19h en regardant les anciens jouer aux boules avec un sérieux de fonctionnaires…

Un concentré de Corse en quelque sorte, et tout accessible en quelques minutes à pieds !eglise Dolce vita à l’Île rousse en CorsePour les romantiques, l’Île rousse propose de beaux hôtels (que nous n’avons pas testés) : L’Hôtel Napoléon Bonaparte dans un ancien château de 1837, ou encore Isula rossa ou Perla rossa, dotés de belles vues sur la mer mais tous assez chers en haute saison (pour les infos pratiques et les réservations, voir l’office de tourisme de l’Île rousse).

Lire la suite : Les restaurants romantiques à l’Île rousse

Autres articles à lire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Why ask?